Verrières-en-Anjou

Né à Paris en 1960, vit et travaille à Trélazé(49). Enfance aux couleurs du temps en région parisienne, appréhende le monde culturel en  travaillant à 19 ans à la Bibliothèque Nationale. Après un bref  passage dans la musique, il  découvre la peinture et plus particulièrement les collages de Prévert. Cette forme d’expression est dans un premier temps comme un révélateur, un déclic. Une première exposition encourageante en 1986 à la galerie St Wakker à Paris de 25 collages aux inspirations surréalistes, lui fait comprendre qu’en réalité c’est la peinture qui l’attend. Il prend des cours de dessin et de peinture avec Pierre Ballas dans son atelier à Beaubourg. En 1988, il décide de démissionner de la BN pour se consacrer à la peinture et quitte Paris pour Angers où il intègre le cours de Marcel Hasquin, peintre Belge qui lui enseigne la technique de la peinture à l’huile à la manière de Max Ernst. Ces apprentissages vont lui permettre de développer une expression personnelle s’appuyant sur la technique mixte (collage papier, matériaux de récupération, sable, bois, peinture, encre…). Dans un premier temps, Eric Divay vit sa peinture comme une thérapie et si ses thèmes sont la difficulté d’être dans un monde hostile, il prend petit à petit du recul sur lui-même. Son regard se tourne vers les autres et dès 1990, il intervient sur des projets artistiques auprès des jeunes du quartier puis en milieu scolaire où il réalisera  une quinzaine de peintures murales. Son travail, basé sur l’expression et l’estime de soi, l’amène à travailler avec des adultes en grandes difficultés psychologiques et en 2001 il devient formateur en expression artistique auprès de jeunes en insertion.
En 2007, il répond à un appel à projet du syndicat mixte de Brouage (17), pour une évocation sur l’histoire du sel, à la maison de Broue de St Sornin. Puis, Nathalie Fiquet, conservatrice du site de Brouage, lui laisse carte blanche pour une exposition et une installation au cœur même de la citadelle. En octobre 2011, l’artiste installe son atelier à l’ancienne Manufacture des Allumettes de Trélazé où il crée des œuvres originales d’après l’histoire du lieu dans le cadre du projet Dehors/Dedans qui l’ élabore avec l’association Art’m et le bailleur social Immobilière Podeliha.
Parallèlement à ses recherches personnelles, Eric Divay continue de donner des cours  dans  différents ateliers de pratiques artistiques et met en place en 2016 pour l’association Art’m le projet Arbre et Cité . (voir site artmtrelaze.fr et peintredivay.jimdo.com